BETREMAS Georges

Par Jean-Luc Pinol

Cheminot ; syndicaliste confédéré (CGT) du Nord.

Militant cheminot, Betremas — parfois orthographié Betrennes et même Betremieux — était commis de 1ère classe à Tourcoing (Nord). Il fut, à partir de 1926, archiviste de l’Union confédérée du Nord ; au congrès de l’Union, Lille, avril 1930, il fut confirmé dans cette fonction (voir Georges Quertelet). Lors du Xe congrès de la Fédération à Paris en 1932, il fut élu membre suppléant du conseil fédéral ; en 1934, au XIe congrès, il devint membre titulaire. Il l’était encore en 1938.

- Il figura, en février 1925, janvier 1928, novembre 1930 et février 1934, sur les listes des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres du Conseil supérieur des chemins de fer.. Il fut élu en 1928.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article923, notice BETREMAS Georges par Jean-Luc Pinol, version mise en ligne le 14 janvier 2019, dernière modification le 14 janvier 2019.

Par Jean-Luc Pinol

SOURCES : Arch. Nat. F7/13660 et F7/13681. — Arch. PPo. 308, octobre 1926. — Comptes rendus des congrès de la Fédération des cheminots : 1932, 1934, 1938. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer 1er juin 1925-1er juillet 1934 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément