ARBOUSSET Samuel

Communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

RGASPI

Né le 7 mars 1911 à Saumane, canton de Saint-André de Valborgne (Gard), fils d’un cultivateur, Samuel Arbousset habitait Béziers (Hérault). Chauffeur puis monteur électricien, il adhéra au Parti communiste et au syndicat CGT des Électriciens de Béziers en 1936, y devenant respectivement trésorier de cellule et responsable de section.

Célibataire, bénéficiant d’une expérience de brigadier dans les Dragons acquise lors de son service militaire, Samuel Arbousset se porta volontaire en Espagne républicaine et y arriva le 4 octobre 1936, soit près de dix jours avant la formation effective des Brigades internationales à Albacete. Il servit dans leur artillerie pendant toute la durée de son engagement, jusqu’à accéder à la fonction de commandant en second du groupe Ana Pauker, avec, depuis janvier 1938, le grade de capitaine.

Rapatrié en décembre 1938, nommé à son retour membre du comité régional Aude-Hérault du Parti communiste, il mourut dans un accident de voiture, le 23 juin 1939. Son nom orthographié Arbouset figurait sur la liste des deux mille combattants morts en Espagne, publié dans l’ouvrage Épopée d’Espagne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article90968, notice ARBOUSSET Samuel , version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 16 septembre 2019.
RGASPI

SOURCES : Arch. RGASPI, Moscou, 545/6 ; RGASPI 545.6.1038 fiches individuelles 31 décembre 1937 ; RGASPI 545.6.44.. — Le Travailleur du Languedoc, 1er et 8 juillet 1939. – Épopée d’Espagne. Brigades internationales 1936-1939, AVER, 1956, Rééd. 1957.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément