VIGNERON Marcel [VIGNERON Jean, Marcel]

Par Claude Pennetier

Né le 2 mars 1900 à Paris (XIIIe arr.), mort le 22 septembre 1938 dans le secteur de Corbera (Espagne) ; contremaître en chaussures ; militant communiste ; conseiller municipal d’Arcueil (Seine, Val-de-Marne) ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils d’un piqueur en chaussures et d’une cartonnière, Marcel Jean Vigneron, contremaître en chaussures, fut élu le 12 mai 1935 conseiller municipal communiste d’Arcueil sur la liste de Marius Sidobre. Il partit le 4 avril 1938 en Espagne pour combattre aux côtés des républicains espagnols et fut affecté au 13e bataillon (Henri-Barbusse) de la 14e Brigade internationale. Devenu commissaire d’une des compagnies du bataillon, il mourut le 22 septembre 1938 dans le secteur de Corbera. Bien qu’ayant été porté disparu, il fut néanmoins déchu de son mandat le 9 février 1940 par la préfecture de la Seine.

Vigneron était père d’une fille née en 1921.

Une rue d’Arcueil porte le nom de Marcel Vigneron depuis 1959.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article74316, notice VIGNERON Marcel [VIGNERON Jean, Marcel] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 septembre 2009, dernière modification le 3 décembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; vers. 10451/76/1 et 10441/64/2. — Arch. AVER. — Paloma Fernandez, Le Retour et l’action des anciens volontaires français des Brigades internationales en région parisienne de 1937 à 1945, mémoire de maîtrise, Paris I, 1984.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément