NAUDIN Émile

Né le 15 septembre 1851 à Montereau (Seine-et-Marne) ; demeurant à Paris ; célibataire ; cordonnier. Le 14 septembre 1870, il quitta Montereau où il travaillait depuis un an et vint à Paris pour s’engager dans un corps de francs-tireurs. N’ayant pas les moyens de s’équiper lui-même, il entra à la 1re compagnie de marche du 87e bataillon et continua son service après le 18 mars. Il occupa Clichy-la-Garenne du 17 au 23 avril ; le 4 mai, il partit à nouveau pour Clichy où il resta jusqu’au 22 ; on l’arrêta le 28 mai du côté du cimetière du Père-Lachaise. Les renseignements recueillis sur son compte n’étaient pas mauvais ; il était toutefois signalé comme fréquentant les clubs. Il fut condamné, le 19 avril 1872, par le 9e conseil de guerre, à cinq ans de détention, à la privation des droits civiques et à la surveillance à vie, peine commuée le 7 octobre 1872 en trois ans de prison, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article67010, notice NAUDIN Émile , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 26 juillet 2009.

SOURCE :Arch. Nat., BB 24/760.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément