JACQUIER Aline

Brocheuse ; communarde.

Elle fit partie, sous la Commune de Paris, de la commission exécutive du Comité central de l’Union des Femmes où elle représentait le XVIe arr. — Voir N. Le Mel ; elle en signait, le 6 mai 1871, le Manifeste pour la défense de Paris et les soins aux blessés, et un peu plus tard un Appel aux ouvrières pour constituer des Chambres syndicales dont les déléguées formeraient ensuite la Chambre fédérale des travailleuses.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article62182, notice JACQUIER Aline, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 septembre 2019.

SOURCE : Murailles... 1871, op. cit., pp. 440, 522, 546.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément