EDAT Henri, Gustave

Né le 25 février 1845 à Chalons-sur-Marne (Marne) ; potier d’étain ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie, mort en tentant de s’évader.

Il était célibataire ; il avait subi, avant 1870, trois condamnations pour vagabondage. Il servit la Commune de Paris aux Défenseurs de la République et fut condamné, le 15 juin 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Sa peine fut commuée en dix ans de bannissement, puis remise en 1879, mais il s’était évadé de Nouvelle-Calédonie le 12 mars 1875 avec d’autres communards, dont Édouard Duchesne. Tous périrent dans le naufrage de leur embarcation.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article58609, notice EDAT Henri, Gustave, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 mai 2019.

SOURCE : Arch. PPo., listes d’amnistiés.

Version imprimable Signaler un complément