CHARRIER Alfred, Gustave

Né le 28 avril 1844 à Etampes (Seine-et-Oise) ; demeurant à Paris, 40, rue du Rocher (VIIIe arr.) ; taillandier ; communard.

Il était célibataire. Il avait subi, en 1862, une condamnation à trois mois de prison pour vol, mais les renseignements sur son compte étaient assez favorables.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut simple garde à la 2e compagnie de marche du 69e bataillon ; après l’armistice, il reprit son travail et le continua jusqu’à fin mars 1871 ; il rentra alors à son ancienne compagnie et fut nommé caporal peu après et envoyé à Cachan où il passa quinze jours dans les tranchées ; il fut arrêté le 28 mai à Belleville.
Le 3e conseil de guerre le condamna, le 24 mai 1872, à la déportation simple, peine commuée, le 9 septembre 1872, en cinq ans de détention, puis réduite à quatre ans le 29 mai 1875, avec remise de la surveillance le 4 janvier 1878.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article55172, notice CHARRIER Alfred, Gustave, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er février 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/752 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément