CALLET Jean

Né le 10 octobre 1819 à Julos (Hautes-Pyrénées) ; domicilié à Paris ; maçon ; communard.

Il fut condamné pour sa participation à la Commune de Paris à une peine de déportation simple. Il avait déjà été condamné en 1846 pour vol. Il fut transporté en Nouvelle-Calédonie par le 3e convoi, arrivé à Nouméa le 5 novembre 1872 (n° matricule 775). Il fut rapatrié par le Navarin en 1878.
Son dossier figure dans la série H-74 Colonies.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54461, notice CALLET Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 janvier 2019.

SOURCES : Roger Pérennès, Déportés et forçats de la Commune, de Belleville à Nouméa, Nantes, Ouest éditions, 1991. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément