CALBET Adolphe, Victor

Né à Palaiseau (Seine-et-Oise) le 26 avril 1850 ; parqueteur ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Pour avoir servi la Commune de Paris, le 14e conseil de guerre le condamna, le 4 janvier 1872, à la déportation simple et à la dégradation civique ; sa peine lui fut remise le 27 novembre 1879. Auparavant, le 1er conseil de guerre en Nouvelle-Calédonie l’avait condamné à mort pour tentative de meurtre sur la personne d’un autre détenu, Nill, que Calbet accusait de dénonciation ; la peine de mort fut commuée, le 18 octobre 1876, en travaux forcés à perpétuité, avant d’être amnistiés.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article54454, notice CALBET Adolphe, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 13 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/757. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément