ARTAUD Félix, Marie

Né le 22 mai 1845 à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) ; boulanger ; communard.

Félix Artaud avait été condamné deux fois à Aix, le 14 juin 1865 à un an de prison pour vol, et le 18 février 1867 à quatre ans pour vol qualifié. Il servit en 1871 dans les Éclaireurs de la garde fédérée, puis au 4e escadron de cavalerie à l’École militaire. Un conseil de guerre le condamna, le 30 décembre 1871, à dix ans de détention. Il fut détenu un temps à Port-Louis et remarqué alors pour son « esprit d’indiscipline ». Il fut incarcéré à Belle-Île-en-Mer (Morbihan) le 2 octobre 1873. Sa peine fut réduite à 18 mois le 24 juillet 1879. Il fut banni à Barcelone le 15 novembre 1879.
Artaud signait en faisant précéder son nom, semble-t-il, de deux fois trois points. Était-il franc-maçon ? Voir E. Thirifocq.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article51418, notice ARTAUD Félix, Marie , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 19 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/818 et 1770. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 2578.

Version imprimable Signaler un complément