VILLEGARDELLE François, MOUTARD François, dit

Né le 2 octobre 1810 à Miramont (Lot-et-Garonne). Économiste. Fouriériste, puis proche du communisme révolutionnaire.

Ardent fouriériste et collaborateur de la Phalange, Villegardelle se sépara de cette école pour se rapprocher du communisme révolutionnaire de Philippe Buonarroti*. Le Phalanstère n’envisageait pas comme lui la question de la distribution des propriétés.
Son activité comme fouriériste est cependant plus importante parce qu’elle dura davantage. Il publia plusieurs brochures dont Besoins des Communes. Impuissance de la politique à les satisfaire (1835, in-8°, 17 pp.) et Accords des intérêts et des partis, ou l’Industrie sociétaire (1836, in-8°, 34 pp.). Il revint en 1844 sur le sujet traité en 1835, dans Accord des intérêts dans l’Association et Besoins des Communes. Avec une notice sur Charles Fourier, volume in-24 qui eut une seconde édition augmentée, de 129 pages dans le même format, en 1848.
La théorie appliquée par Louis Blanc dans les ateliers nationaux était presque exactement déduite de la réédition de cet ouvrage.
Villegardelle fit également œuvre de propagandiste socialiste. En 1840, il réédita le Code de la Nature de Morelly en le faisant précéder d’une « Notice sur Morelly et résumé de son système social » (Paris, Delaunay). Il rédigea de même une « Notice sur Campanella » en introduction à la publication en français de La Cité du soleil ou Idée d’une république philosophique, qu’il avait traduite du latin (Paris, Levavasseur, 1840).
Il publia aussi un très curieux ouvrage, Histoire des idées sociales avant la Révolution française ou les Socialistes modernes devancés et dépassés pas les anciens Penseurs et philosophes, avec Notes à l’appui. Paris, Guarin, 1846 et enfin, en 1851, chez Garnier, il publia Pourquoi nous n’avons pas la République.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38789, notice VILLEGARDELLE François, MOUTARD François, dit, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Jules Andrieu, Bibliographie générale de l’Agenais et des parties du Condomois et du Bazadais incorporées dans le département de Lot-et-Garonne. Notes littéraires et biographiques. Paris-Agen, 1887. — Notes de M. Cordillot et J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément