JOLIVET Philiberte, dite la Grosse-Berthon.

Fileuse de coton, née vers 1759. Elle était accusée d’avoir, les 20, 21 et 22 août 1791, à la tête d’un groupe d’ouvriers de Thizy, de Bourg-de-Thizy et des environs dans le Rhône, marché contre les domiciles des fabricants afin d’y enlever « des mécaniques à carder le coton et à le filer », de les briser et de les brûler.
Dans son interrogatoire, elle dénonça « ces mécaniques qui font que les personnes qui travaillent à carder et à filer le coton ne peuvent pas vivre ». Elle souligna que « les mécaniques sont aux mains des riches » et que « les pauvres qui travaillent au rouet sont réduits à la dernière misère, ce qui lui avait fait désirer plusieurs fois la mort ».
Elle comparut devant le tribunal du district de Villefranche-sur-Saône (Rhône).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32820, notice JOLIVET Philiberte, dite la Grosse-Berthon. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 janvier 2018.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, 35 L 14 (Procès-verbal d’interrogatoire du 5 septembre 1791).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément