JOIGNEAU

Néobabouviste parisien, collaborateur du Moniteur républicain (1837) et de L’Homme libre (1838), poursuivi pour ce fait et condamné le 11 juin 1839 à cinq ans de prison et autant de surveillance. Voir Claude Boudin*.

Est-ce le même que Le même que Pierre Joigneaux* ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article32812, notice JOIGNEAU , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 mai 2016.

Source : Arrêt rendu par la cour d’assises de la Seine qui condamne les accusés Boudin, Fombertaut, Guillemin, Lecomte et Joigneau... Prononcé de l’arrêt, Paris, [1839].. — Note de J. Grandjonc.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément