FAIVRE Auguste, Félix

Né à Paris. Journalier à Paris en 1848. Condamné pour vagabondage en 1841. Transporté à Belle-Ile (Morbihan) pour la part qu’il avait prise aux Journées de Juin. Acquitté par les assises de Vannes, le 18 mars 1850, ainsi que neuf autres transportés, du chef de mutinerie. Voir Tassilier Théodore*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article30749, notice FAIVRE Auguste, Félix , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
Version imprimable Signaler un complément