ICARD Louis, Marius, Auguste

Par Jacques Girault

Né le 10 septembre 1889 à Montauroux (Var), mort le 25 juin 1974 à Montauroux ;

Fils d’un cultivateur et d’une couturière, Louis Icard se maria à Saint-Rémy en juillet 1913 et se remaria à Montauroux en novembre 1920. Artisan menuisier dans la commune, il avait été candidat aux élections municipales sur la liste communiste qui obtint le 3 mai 1925 une moyenne de 34 voix sur 258 inscrits. Il était alors un des principaux militants communistes de Montauroux. En 1935, candidat sur la liste du « Bloc ouvrier et paysan », il obtint le 5 mai 95 voix sur 257 inscrits.

À la fin de la guerre, Icard, qui avait été résistant, faisait partie de la délégation municipale issue du comité local de Libération et nommée le 15 septembre 1944. Membre des commissions du ravitaillement, de l’instruction publique et de l’hygiène, réélu conseiller municipal en avril 1947, il était adjoint au maire communiste en 1953.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3008, notice ICARD Louis, Marius, Auguste par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F7/13107. — Arch. Dép. Var, 2 M 7.30.2, 2 M 7.35.3, 18 M 94.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément