ALLAIN Jean-Michel

Né vers 1812, scieur de long parisien, J.-M. Allain fut arrêté pour provocation à la rébellion envers un agent de la force publique et pour avoir proféré des cris séditieux en un lieu public. Il fut condamné le 26 juillet 1831 à six mois de prison et fut incarcéré à Sainte-Pélagie du 6 août 1831 jusqu’au 20 mars 1832. À plusieurs reprises, le journal républicain La Tribune prit la défense de ces premières victimes politiques du gouvernement de Juillet.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25028, notice ALLAIN Jean-Michel , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Paris (Seine), DY8.

Version imprimable Signaler un complément