WARZYBOK Antoine

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né 8 juillet 1927 à Lubenia (Pologne), exécuté sommairement le 20 juillet 1944 à Saint-Forgeot (Saône-et-Loire) ; ouvrier mineur ; résistant de l’armée secrète (AS) et du maquis Socrate.

Antoine Warzybok était le fils d’Adam, ouvrier mineur. Il était célibataire et demeurait avec ses parents à la cité des Télots, à Saint-Forgeot.
Il était ouvrier mineur avec son père à l’usine des Télots. L’usine était gardée par un détachement de miliciens d’Autun car elle était un objectif des organisations de résistance qui cherchaient à en détruire les installations. De plus elle était un vivier pour la Résistance car de nombreux jeunes ouvriers, parmi lesquels beaucoup de polonais y travaillaient. Informés du départ imminent de plusieurs d’entre eux dont Antoine Warzybok pour le maquis Socrate qui opérait dans la région, les miliciens montèrent une opération de représailles. Ils assassinèrent au lieu-dit Millery trois jeunes français : Roger Catel, Roger Moreau et Jean Renaud. Après ce premier crime, ils se rendirent au logement de la famille Warzybok près de l’usine des Télots. Ils voulaient s’emparer d’Antoine. La famille leur tint d’abord tête mais sous la pression et les menaces elle dut céder. Adam Warzybok suivit son fils afin de le protéger mais il furent tout deux abattus d’une balle dans le front. Leurs corps furent retrouvés à une centaines de mètres de leur maison, étendus sur le bord du fossé en face de l’usine.
La population voulut leur faire des funérailles grandioses mais la Gestapo fit donner l’ordre par le capitaine de gendarmerie de rester chez elle. Seule la famille et quelques amis furent autorisés à assister aux obsèques. Pendant toute la cérémonie religieuse et l’inhumation au cimetière deux mitrailleuses allemandes installées sur le mur de celui-ci surveillèrent les alentours.
Ils sont inhumés au cimetière communal, à saint-Forgeot.
Le nom d’Antoine Warzybok figure sur le monument commémoratif, à Saint-Forgeot (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article213617, notice WARZYBOK Antoine par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 17 mars 2019, dernière modification le 17 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Site internet "Résistance polonaise en Saône-et-Loire 20 juillet 1944 aux Télots, assassinat des Warzybok et biographies des Fusillés.— Mémorial Genweb.

Version imprimable Signaler un complément