POCHONOT Jean-Baptiste, Adelin

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 29 janvier 1895 à Montcusel (Jura), mort en action le 11 juillet 1944 à Thézillieu (Ain) ; électricien ; résistant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) et des Forces françaises de l’intérieur (FFI) au maquis de l’Ain.

Jean Pochonod était le fils de François Placide, âgé de 48 ans et de Marie Ludivine Euphrasie Durafourg, âgée de 37 ans, tous deux cultivateurs. Il se maria le 12 février 1921 à Cize (Ain) avec Henriette Joséphine Rey.
Il fut mobilisé le 16 décembre 1914 au 8e régiment du génie et passa au 44e régiment d’infanterie le 18 août 1915, au 5e bataillon de chasseurs à pied le 25 août 1915, au 8e régiment du génie le 4 mars 1916. Il fut démobilisé le 13 août 1919 et se retira à Montcusel (Jura) puis à Nantua (Ain) en mai 1920, à Cize (Ain) en mai 1930. Il fut rappelé à l’activité le 22 mars 1940 et démobilisé le 5 janvier 1941. Il se retira à Bourg-en-Bresse où il exerçait le métier d’électricien.
Il entra dans la Résistance dans les maquis de l’Ain à la 2ème Cie du 2e bataillon F.T.P.
Le 11 juillet 1944 l’ennemi lançait l’opération Treffenfeld visant à anéantir les maquis de l’Ain. C’est la Freiwilligen-Stamm-Division une unité composée de volontaires antibolchéviques commandée par le major-général Wilhelm von Henning qui en était chargée. Venant d’Hauteville elle atteignit Thézillieu et de violents combats eurent lieu avec les maquisards au col de la Lèbe. Jean Pochonod y fut tué à l’ennemi ce même jour à 20h30 au bord de la forêt de Gervais, au lieu-dit "La Platrière", à Thézillieu (Ain).
Il est orthographié Pochonot sur l’acte de décès.
Son nom figure sur les monuments aux morts, à Cize (Ain) et Montcusel (Jura) et sur le monument commémoratif de la Résistance de Belmont, à Belmont-Luthézieu (Ain)..

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article210953, notice POCHONOT Jean-Baptiste, Adelin par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 février 2019, dernière modification le 11 février 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Mémorial Genweb.— Registre matricule militaire n° 190.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément