COURTIN Jules

Par Claude Pennetier

Né le 13 juin 1889 à Hallines (Pas-de-Calais), mort le 11 mars 1963 à Avallon (Yonne), ouvrier métallurgiste ; militant et élu socialiste de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; maire de Suresnes quelques mois à la Libération.

Fils d’un mécanicien, ouvrier métallurgiste puis magasinier chez Talbot, Jules Courtin fut élu conseiller municipal socialiste SFIO de Suresnes sur la liste dirigée par Henri Sellier*, les 10 mai 1925 (12e sur 27), 5 mai 1929 (13e sur 27) et 5 mai 1935 (6e sur 27).
Résistant à Libération Nord, membre du Comité local de Résistance, Courtin était président du Comité local de Libération de Suresnes en août 1944 et maire provisoire. Il fut un des huit conseillers élus en 1935, maintenus, en septembre. Le communiste Paul Pagès lui succéda en avril 1945 et jusqu’en 1947. Courtin fut candidat, avec l’étiquette SFIO, aux élections municipales de 1947, en deuxième position derrière Marcel Legras. Après le décès de Jules Courtin, ce fut Robert Pontillon* qui succéda à Legras de 1965 à 1983.
Lors de sa mort en 1963, Jules Courtin était domicilié à Arcy-sur-Eure (Yonne).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article20938, notice COURTIN Jules par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; Versement 10451/76/1, 10441/64/2 n° 65 ; listes électorales. — Arch. Com. Suresnes. — État civil d’Hallines.

Version imprimable Signaler un complément