ABATTU Ferdinand

Par Louis Botella

Cheminot ; syndicaliste CGT de l’Ardèche.

En septembre 1922, Ferdinand Abattu, chauffeur de route au dépôt du [Le] Cheylard, était représentant du personnel titulaire, au titre de la CGT, au sein de la commission de réforme du réseau du Vivarais des chemins de fer départementaux (CFD).

Eut-il un lien de parenté avec Marcel Abattu, trésorier adjoint, en avril 1936, du syndicat CGT du personnel du réseau du Vivarais ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article207212, notice ABATTU Ferdinand par Louis Botella, version mise en ligne le 8 octobre 2018, dernière modification le 8 octobre 2018.

Par Louis Botella

SOURCE :La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 10 septembre 1922, 1er avril 1936 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).

Version imprimable Signaler un complément