AICARD Jacques, Michel, Raymond, Jean

Par Louis Botella

Né le 11 décembre 1898 à Carqueiranne (Var), mort le 21 juillet 1969 en Arles (Bouches-du-Rhône) ; contrôleur du personnel ; syndicaliste cadre des Bouches-du-Rhône.

Fils de Jean Aicard, écrivain très connu en Provence, et de Marie Violette Pictet, sans profession et originaire de Genève (Suisse), domiciliés à Paris, Jacques Aicard fut élu, lors de sa création le 9 novembre 1936, secrétaire du syndicat des ingénieurs, techniciens, agents de maîtrise et employés de l’Usine Alais, Froges et Camargue (groupe Péchiney) - produits chimiques - à Salin-de-Giraud. Le syndicat était probablement autonome.

En 1938, Jacques Aicard occupait toujours cette fonction.

Il s’était marié le 22 décembre 1930 en Arles avec Noémie Gareng.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article201258, notice AICARD Jacques, Michel, Raymond, Jean par Louis Botella, version mise en ligne le 2 avril 2018, dernière modification le 2 avril 2018.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. mun. Arles, 7 F 4 n° 139. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément