FIRNBERG Hertha

Née le 18 septembre 1909 à Vienne ; dirigeante socialiste ; ministre.

Fille d’un médecin, Hertha Firnberg commença à militer dès sa jeunesse : en 1926, elle adhéra à l’Association des lycéens socialistes et devint membre du Parti social-démocrate en 1928 ; elle appartint également à l’Association des étudiants socialistes pendant ses études universitaires à Vienne. En 1936, elle passa son doctorat d’histoire sociale et économique.
Pendant les années de chômage qui sévirent en Autriche, Hertha Firnberg travailla comme publiciste et donna des leçons particulières. En 1941 elle entra dans une maison d’édition et devint en 1946 assistante de l’institut d’histoire économique et culturelle. Militante socialiste, elle exerça, de 1948 à 1969, des fonctions responsables à la Chambre des ouvriers et employés ; en 1959 elle entra au « Bundesrat » (Conseil fédéral) comme représentante du Parti socialiste, puis fut élue député au « Nationalrat » (Conseil national) où elle continue à siéger aujourd’hui. Déléguée au Conseil de l’Europe, elle fut vice-présidente de la commission des affaires sociales et de la santé et de la commission de la population et des réfugiés.
Présidente, depuis 1966, du Comité des Femmes socialistes et vice- présidente du Parti socialiste, Hertha Firnberg devenue, le 21 avril 1970, ministre de la Science et de la Recherche dans le gouvernement Kreisky.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article197419, notice FIRNBERG Hertha, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 6 novembre 2018.

SOURCE : Service de presse de la Présidence de la République d’Autriche.

Version imprimable Signaler un complément