YI Lirong 易禮容

Par Yves Chevrier

Né en avril 1894 d ans le Hunan, mort en mars 1997 ; responsable syndical lié à Zhu Xuefan

Cet ancien militant communiste aurait été à l’origine de la prise de conscience des tares du régime nationaliste par Zhu Xuefan (朱學範) lorsque ce dernier vient s’établir à Chungking en 1944. Yi Lirong est devenu à cette date secrétaire général de l’Association chinoise du travail (voir Zhu Xuefan). Cette association anime une sorte de mouvement syndical fantôme dont elle accrédite l’existence hors de Chine tandis qu’à l’intérieur le G.M.D. veille soigneusement à ce que les syndicats officiels (contrôlés par les divers Bureaux des affaires sociales) n’aient que des rapports formels avec elle. Toutefois, le mouvement ouvrier qui renaît après la défaite japonaise en 1945 exprime ses revendications par le canal de l’association (entre autres). Cette évolution inquiète les autorités nationalistes qui, dès la fin de l’année 1945, persécutent les dirigeants de l’association (voir Zhu Xuefan). Non contents de se prêter au nouvel essor du mouvement ouvrier, ceux-ci se rapprochent également des partis démocratiques hostiles au G.M.D. et favorables à un accord avec le P.C.C. Lorsqu’en février 1946, la Conférence consultative nationale jette les bases d’un éventuel gouvernement de coalition, Yi Lirong décide de célébrer l’événement par un meeting auquel il invite les dirigeants de la Ligue démocratique. Au cours du rassemblement qui se tient le 10 février 1946 dans un quartier de Chungking, Yi Lirong est roué de coups par des hommes de main du G.M.D. puis traduit en justice pour... entrave à l’ordre public en mars 1946. Les poursuites sont bien vite abandonnées, mais le 6 août 1946 les locaux de l’Association chinoise du travail sont mis à sac par la police, aidée de quelques dizaines de voyous, et le local est mis sous scellés. Menacé, Yi Lirong quitte la Chine pour Hong Kong. Les autorités nationalistes lancent un mandat d’arrêt contre lui. Nous ignorons le destin ultérieur de ce syndicaliste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article184556, notice YI Lirong 易禮容 par Yves Chevrier, version mise en ligne le 1er février 2017, dernière modification le 8 février 2017.

Par Yves Chevrier

SOURCES : Outre BH, I, p 450 (biographie de Zhu Xuefan), voir : Pepper (1978). — Zhu Xuefan (1948).

Version imprimable Signaler un complément