BORSENDORFF Louis

Né vers 1818 à Paris ; icarien ; horloger, chansonnier et publiciste ; participant à la révolution de 1848 ; communard.

Né d’un père originaire des bords de la Baltique. Ses obsèques civiles eurent lieu le 27 mars 1908. Horloger, chansonnier et publiciste.

Louis Borsendorff participa à la révolution de 1848 et à l’insurrection de la Commune, il aurait même antérieurement participé à la révolution de 1830.

Membre de la loge " Saint-Pierre des Vrais amis ", en 1848, loge à laquelle avait appartenu le chansonnier Émile Debraux, Louis Borsendorff était encore franc-maçon lorsqu’il mourut, selon le témoignage d’Achille Le Roy qui le qualifie de libre penseur et de " libertariste ".

Après la manifestation des éléments bourgeois de l’ancienne garde nationale, dite des " bonnets à poil " (16 mars 1848), il répondit ironiquement par ces vers au cri " Mort à Cabet " :

« A bas tous les Icariens,

Communistes,

Socialistes,

A bas tous les Icariens.

A bas !... ce sont des vauriens.

Bientôt ils diront vouloir,

Comme une chose opportune,

Que l’on fasse percevoir

Les impôts sur la fortune.

Et, quatre mois après Février 1848, il chantait Ce bon temps-là :

A toi, brave ouvrier,

L’vingt-quatre Février

On donnait l’accolade

Sur chaque barricade.

Mais ce bon temps-là.

N’est déjà plus là. »

Borsendorff aurait participé à la Commune de Paris de 1871. S’il fut poursuivi, il ne fut toutefois pas condamné.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article182627, notice BORSENDORFF Louis, version mise en ligne le 19 juillet 2016, dernière modification le 13 décembre 2018.

ŒUVRES : Épaves sociales. Chansons ouvrières. Documents historiques, de Louis Borsendorff, préface d’Achille Le Roy, Paris, s. d. [1908].

SOURCES : Voir ci-dessus ŒUVRES. — L’Humanité, 26 mars 1908.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément