ZALCMANN Hélène [ZALCMANN Chaja]

Par Claude Pennetier

Née le 26 août 1906 à Lodz (Pologne) [en fait 1909 ou 1910], morte en 1987 à Paris ; militante de Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) ; secrétaire à la Bourse du travail de Brest (Finistère).

Une peinture d’Hélène Zalcmann
Une peinture d’Hélène Zalcmann

La date de naissance de Chaja Zalcmann est susceptible de divers lectures : la famille qui comptait 18 enfants déclara tardivement sa naissance et celle des sa fratrie dans une chronologie approximative. Elle semble née en 1910 même si elle déclara parfois 1906 ou 1909.

Chaja Zalcmann quitta la Pologne pour rejoindre son frère, Isidore, à Nancy (Meurthe-et-Moselle) au début des années 1920. Celui-ce partit combattre dans les brigades internationales.

Militante de Saint-Denis, Hélène Zalcmann avait épousé le 1er juillet 1930 à Nancy Louis Léchaud, employé municipal à Saint-Denis, militant communiste, mais le quitta brusquement le lendemain de la cérémonie. Il s’agissait en fait d’un mariage blanc pour légaliser sa présence en France. Elle devint la compagne de Paul Valière, dirigeant communiste, qu’elle suivit à Brest (Finistère) au milieu des années trente.

Elle fut secrétaire à la Bourse du travail de Brest en 1935. Elle resta solidaire de Valière qui avait été exclu en 1935 du Parti communiste. Ils eurent une fille, prénommée Marthe-Hélène en 1932.

La mère et la fille trouvèrent refuge à Le Cloître Pleyben (Finistère) chez le trotskyste Alain Le Dem en 1940-1941, pendant l’internement administratif de Paul Valière. À sa libération de la forteresse de Quimper en 1942, grâce à l’intervention de Henri Barbé, elles repartirent à Paris avec Paul Valière et habitèrent porte de Saint-Cloud. Accusée d’être juive, elle fut arrêtée par les Allemands en 1944, en dépit de ses faux papiers de femme bretonne (Valière née Léchaud , à Rennes), et emmenée vers Drancy. Elle obtint de téléphoner à Henri Barbé qui confirma son identité bretonne et la fit relâcher.

À la mort de Louis Léchaud, Hélène et Paul purent se marier le 6 mars 1954 à Paris XVIe arr. Si Paul Valière, sans faire de politique active avait évolué vers la droite. Hélène Zalcmann resta une femme de gauche.

Héléne Zalcmann était peintre. Elle fut reconnue pendant sa période brestoise dans l’Atelier de Jean Lachaud [académie Amis des Beaux-Arts} et continua cette activité artistique sa vie durant.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175460, notice ZALCMANN Hélène [ZALCMANN Chaja] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 13 septembre 2015, dernière modification le 15 septembre 2015.

Par Claude Pennetier

Une peinture d’Hélène Zalcmann
Une peinture d’Hélène Zalcmann
Paul Valière et Hélène Zalcmann
Paul Valière et Hélène Zalcmann
Cliché communiqué par Marthe-Hélène Zalcmann
Marthe-Hélène et sa famille
Marthe-Hélène et sa famille
"De gauche à droite, mon père, mon oncle Wolf, devant à gauche, ma mère, à droite ma tante Bronka Zalcmann."
Café de la place des Glacis à Brest
Café de la place des Glacis à Brest

SOURCE : Biographie de Paul Valière. — Témoignage de sa fille, septembre 2015.

Version imprimable Signaler un complément