EDELSBOURG Henri, Germain

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

Né en Pologne, disparu le 19 août 1944 à Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) ; professeur de philosophie ; résistant dans les Basses-Pyrénées.

Henri Edelsbourg, né en Pologne, était marié et père d’un enfant.
Professeur de philosophie, il fut l’instigateur de l’opération du 10 août 1944 à Orthez dont le but était d’organiser la désertion de Polonais enrôlés dans l’armée Allemande.
Il fut interné avec neuf autres résistants dans la cave du Palais Beaumont à Pau, casino transformé en hôpital pendant la guerre. Lors du départ des SS, les derniers à quitter Pau le 19 août 1944, il fut l’un des six détenus qui disparurent, sans doute exécutés.
Son nom est inscrit sur une plaque commémorative au Palais Beaumont. Une avenue porte son nom à Orthez (Pyrénées-Atlantiques).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article175246, notice EDELSBOURG Henri, Germain par Claude Pennetier, Dominique Tantin, version mise en ligne le 3 septembre 2015, dernière modification le 21 janvier 2019.

Par Claude Pennetier, Dominique Tantin

SOURCE : notes de Jean-Claude Malé. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément