LACOURTE Édouard [Dictionnaire des anarchistes]

Par Guillaume Davranche

Anarchiste ; trésorier de la caisse de solidarité L’Entraide.

Édouard Lacourte, qui résidait 25, rue d’Enghien, à Paris Xe, était le trésorier de L’Entr’aide, une caisse de solidarité avec les militants emprisonnés et leurs familles, impulsée par la FRC en juin 1912.

Le comité de l’Entr’aide rassemblait une quarantaine de militants anarchistes-communistes et syndicalistes révolutionnaires : Henri Dret (secrétaire), Édouard Lacourte (trésorier), Jules Ardouin, Charles Benoît, Lucien Belin, Grégoire Banghart, Arthur Bodechon, Jules Bled, Henri Beylie, Jean Bonafous, Émile Carré, Lucien Charlier, Corely, Henry Combes, Francis Delaisi, Pierre Dumas, André Girard, Albert Goldschild, Jean Grave, Jacques Guérin, Charles-Ange Laisant, Charles Malato, Pierre Martin, Eugène Mandin, François Marie, Charles Marck, Messager, Pierre Monatte, André Mournaud, Mussy, Joseph Ouin, Aristide Pratelle, Marc Pierrot, Lucien Taugourdeau, Albert Togny, Jean-Louis Thuillier, Auguste Savoie, Silvaire, Jean-Baptiste Vallet, Georges Yvetot.

La commission de contrôle des comptes était composée de Belin, Henry Combes, Delaisi, Pierre Martin, Marc Pierrot, Thuillier et Auguste Savoie.

La commission de répartition était composée de Banghart, Beylie, Maurice Girard, Goldschild, Messager, Taugourdeau et Yvetot.

Lacourte fut, au titre du CDS, délégué avec Thuillier, Bodechon et Me Berthon, pour aller accueillir Émile Rousset à Marseille en octobre 1912.

En août 1913, il avait été remplacé au poste de trésorier par Marcel Royer*.

Interrompue lors de la déclaration de guerre, la caisse L’Entraide fut ressuscité en 1917 par Raymond Péricat et le Comité de défense syndicaliste. En 1919-1920, elle devint la caisse de secours de référence de la minorité révolutionnaire de la CGT. Dans l’Entre-deux-guerres, elle fut maintenue en vie par les militants de la CGT-SR (voir Auguste Huet).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article154178, notice LACOURTE Édouard [Dictionnaire des anarchistes] par Guillaume Davranche, version mise en ligne le 19 avril 2014, dernière modification le 29 décembre 2014.

Par Guillaume Davranche

SOURCES : Bulletin de la FRC-FCA n°7-8 et 9, juillet et août 1912 — Le Libertaire du 2 novembre 1912 et du 23 août 1913 — Guillaume Davranche, Trop jeunes pour mourir. Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre (1909-1914), L’Insomniaque/Libertalia, 2014.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément