BENKHADRA Benaïssa [Dictionnaire Algérie]

Par Amar Benamrouche

Docker puis chef d’escale au port de Mostaganem (Algérie) ; en 1947-1948, syndicaliste CGT des dockers du port et militant du PCA ; conseiller municipal.

Trois Benkhadra, peut-être apparentés, semblent avoir été syndicalistes CGT des dockers du port de Mostaganem. Benaïssa Ben Khadra est plus jeune et plus titré qu’Habib Benkhadra ; il occuperait à la CGT, les mêmes fonctions que Smaïn Benkhadra aux mêmes dates ; y-a-t-il confusion ?

Au 4e congrès de l’Union locale CGT de Mostaganem de mars 1947, Benaïssa Benkhadra est élu membre du bureau. Mandaté à la conférence des travailleurs des ports et docks d’Algérie des 12 et 13 avril 1947, il devient membre de la commission exécutive. En 1948 il est secrétaire général du syndicat CGT des dockers du port.

Lors du renouvellement de son bureau le 1er avril 1951, il devient vice-président de la Fraternité musulmane militaire de Mostaganem, qui est une association d’anciens soldats de l’armée française. Communiste, élu conseiller aux élections municipales du 29 juillet 1946 par 1714 voix sur 2901 suffrages exprimés, et réélu en octobre 1947.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article150318, notice BENKHADRA Benaïssa [Dictionnaire Algérie] par Amar Benamrouche, version mise en ligne le 16 novembre 2013, dernière modification le 25 février 2014.

Par Amar Benamrouche

SOURCE : H. Touati, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier d’Oranie, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément