CARRÉ Emile

Par Louis Botella

Né le 7 août 1920 à Blida (départ. d’Alger) ; agent d’Electricité et Gaz d’Algérie (EGA) ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’Algérois (Algérie).

Fils de Georges Carré et de Suzanne Cranze, Emile Carré, agent à Electricité et gaz d’Algérie (EGA), fut élu, les 1er et 2 décembre 1951, trésorier adjoint de l’Union départementale FO d’Alger. Il fut reconduit dans cette fonction en 1953.

En mai 1953, il devint également secrétaire adjoint de l’Union algérienne des syndicats CGT-FO des industries électriques et gazières.

En mai 1955, il devint le secrétaire général de cette union avant d’assumer, quelques années plus tard, la fonction de vice-président de cette union.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article141307, notice CARRÉ Emile par Louis Botella, version mise en ligne le 19 juillet 2012, dernière modification le 4 avril 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 91 3 F/111, Alger, 1 K/813. — Force ouvrière algéroise, journal d’information et de liaison des syndicats FO de l’Algérois, avril, mai 1953 (BNF GR FOL-JO-6808). — Arch. de la Confédération FO (Fonds Roger Marçot, de l’UD FO d’Alger. — Gwenegan Bui in L’Union départementale FO d’Alger : mai 1948-décembre 1958, une UD dans la tourmente, mémoire de DEA d’Histoire sous la direction de Michel Dreyfus, Université de Paris 1/CRHMSS, septembre 1999.

Version imprimable Signaler un complément