VERNET Jean [VERNET Albert, Jean]

Né le 19 février 1906 à Donzère (Drôme), mort le 27 novembre 1944 à Neuengamme (Allemagne) en déportation ; instituteur ; militant syndicaliste et communiste.

Fils d’un maçon (ou d’un cheminot suivant les sources), instituteur à l’école publique de Frayol, commune du Teil (Ardèche), Jean Vernet était communiste et syndicaliste. Membre des FFI et du réseau de renseignement Buckmaster à partir de juin 1943, il s’occupa aussi des réfractaires au STO, leur fournissant cartes d’identité et de rationnement. Arrêté le 24 mars 1944 par la Gestapo, il fut emmené à Viviers où il fut torturé. Transféré à Nîmes (Gard), il fut déporté à Neuengamme (Allemagne)

Il ne doit pas être confondu avec Jean Vernet*, également instituteur, militant « École émancipée » de l’Ardèche.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article134189, notice VERNET Jean [VERNET Albert, Jean] , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13130. — Arch. Ministère des AC et victimes de guerre. — ANACR, Mémorial de la Résistance en Ardèche, Aubenas, 1re éd. 1982, 2e éd. 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément