PAOLI Jean-Baptiste

Par M. Rivollier et Charles Sowerwine

Né le 29 février 1886 à La Porta (Corse), Jean-Baptiste Paoli fonda la section communiste de Divonne-les-Bains (Ain), la première de la région, après le congrès de Tours (décembre 1920). Il fut également pendant les années vingt secrétaire de la sous-section du syndicat national des agents des douanes affilié à la Fédération générale des fonctionnaires. En janvier 1931, traduit devant une cour martiale, ainsi qu’Octave Tournier, pour avoir participé à une manifestation, il fut l’objet d’une mesure disciplinaire. Il choisit alors de résilier son poste ; devenu marchand ambulant, il continua son activité politique.

En novembre 1935, Paoli organisa la section locale de l’ARAC et en assura le secrétariat. En août 1936 il anima le comité de Front populaire à Divonne et reconstitua la section de la Ligue des droits de l’Homme dont il devint le secrétaire. Il fut candidat au conseil d’arrondissement le 10 novembre 1937 au conseil d’arrondissement dans le canton de Gex.

Président du comité de Libération de Divonne en 1944, il fut élu en 1945 conseiller municipal sur une liste issue du comité et formée en majorité de militants communistes. Désigné comme deuxième adjoint au maire, il le resta jusqu’aux élections municipales de 1947 où il fut battu ainsi que tous les membres du PCF.

Il mourut le 23 juillet 1961 à Divonne-les-Bains.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article124782, notice PAOLI Jean-Baptiste par M. Rivollier et Charles Sowerwine, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par M. Rivollier et Charles Sowerwine

SOURCES : Témoignage de Ch. Paoli, fils de l’intéressé. — L’Éclaireur de l’Ain, 1931-937.

Version imprimable Signaler un complément