MÉREL Gaston, Jules

Par Justinien Raymond

Né le 8 août 1902 à Paris (XIVe arr.), Gaston Mérel, enfant naturel d’une domestique, reconnu en 1911 par Eugène Mérel, mécanicien, perdit presque en même temps son père tué au cours de la Première Guerre mondiale et sa mère. Il devint ouvrier imprimeur, entra au syndicat du Livre et milita dans la 5e section (Paris, Ve arr.) du Parti socialiste. Aux élections municipales de 1935, il fut son candidat dans le quartier de la Sorbonne contre le candidat de droite Lebecq : il recueillit 363 voix sur 4 710 inscrits. A nouveau candidat aux élections législatives de 1936 dans la 1re circonscription du Ve arr. (Sorbonne-Jardin des Plantes), il obtint 948 suffrages (7,7 % des inscrits) sur 10 916 votants.

Marié en 1930 et remarié en 1960 à Paris (Ve arr.), Gaston Mérel mourut le 1er février 1980 à Paris (XIVe arr.).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article121747, notice MÉREL Gaston, Jules par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Le Temps, 7 et 14 mai 1935. — Le Ve socialiste, organe de la 5e section SFIO — G. Lachapelle, Les élections législatives, op. cit. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément