MANDIN Jean, Édouard, Antoine

Par Claude Pennetier, Maurice Poperen

Né le 20 novembre 1897 à Chantenay-sur-Loire (Loire-Atlantique), mort le 7 avril 1978 à Angers (Maine-et-Loire) ; instituteur dans le Maine-et-Loire ; militant de sensibilité libertaire, syndicaliste de l’enseignement, espérantiste.

Né le 20 novembre 1897 à Chantenay-sur-Loire (Loire-Inférieure), fils d’un manœuvre et d’une tailleuse, Jean Mandin adhéra au syndicat des instituteurs de Maine-et-Loire à sa sortie de l’École normale en juin 1916. Délégué en 1917 au congrès clandestin de la Fédération des syndicats d’instituteurs de France, il y fit voter une motion en faveur du traitement unique. Il fut le fondateur et le secrétaire du groupe des "Jeunes de l’Enseignement", groupe qui œuvra au sein du syndicat. Mandin devint conseiller syndical, puis secrétaire général du syndicat unitaire des enseignants de Maine-et-Loire pour la période 1925-1928.

Domicilié 6 rue Gauvin à Angers dès les années 1930, était un ami du couple Bouët et d’Hélène Bernard.

De tendance libertaire, Mandin fut un militant actif des comités syndicalistes révolutionnaires qui s’opposaient aux éléments communistes. Adhérent du Secours rouge international jusqu’en 1935, il était membre de la Libre pensée et de la Ligue internationale des combattants de la paix. Propagandiste actif de l’espéranto dont il tint la rubrique dans l’Émancipation durant l’entre-deux-guerres, il était responsable pour la région ouest de l’Association nationale prolétarienne des adeptes de la langue universelle espéranto.

Membre des Amis de l’École émancipée dans le Syndicat national des instituteurs après 1936, il gérait le contact avec les 38 abonnés de l’École émancipée et était le correspondant départemental de la tendance en 1950.

Mandin se maria le 2 août 1921 à Noyant (Maine-et-Loire) avec une institutrice, Suzanne, Madeleine Boisson, née le 21 mai 1899 à Secondigny (Deux-Sèvres), fille d’un maréchal-ferrant. Le couple eut au moins un fils.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article119812, notice MANDIN Jean, Édouard, Antoine par Claude Pennetier, Maurice Poperen, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 21 avril 2012.

Par Claude Pennetier, Maurice Poperen

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressé à M. Poperen. — Arch. mun. Angers (Simon Bréheret), 1F NUM 66 et 69, 1K NUM 245. — Papiers de Marcel Pennetier. — État civil. — Notes de Jacques Girault.

Version imprimable Signaler un complément