DURROUX Jean

Par Justinien Raymond

Né le 6 juillet 1910 à Betchat (Ariège), mort subitement le 21 mai 1964 à Toulouse (Haute-Garonne). Professeur de lycée, Jean Durroux était avant la Seconde Guerre mondiale un militant du rang de la Fédération socialiste SFIO de l’Ariège. Le rôle qu’il joua dans la Résistance, la place restée libre à la tête du Parti socialiste par l’exclusion des députés Rauzy* et Soula* et par l’assassinat du troisième, François Camel*,, l’ont projeté au premier rang. Il devint membre du Comité de Libération du département et secrétaire de la Fédération socialiste ariégeoise. Élu député dès octobre 1945, il fut toujours réélu jusqu’en novembre 1962, dans la circonscription de Foix ; alors, pour raison de santé, il se retira mais il demeura maire de sa commune natale, et également conseiller général du canton des Cabannes où il avait été élu en 1951 et réélu en mars 1964.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article111816, notice DURROUX Jean par Justinien Raymond, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 13 juillet 2019.

Par Justinien Raymond

SOURCES : CR du congrès national extraordinaire de la SFIO à Paris (9-12 novembre 1944), p. 16. — Le Monde, 23 mai 1964.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément