BÉRARD Claude, Antoine

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 21 avril 1922 à Theizé (Rhône), mort en action le 29 janvier 1944 à Malleval-en-Vercors (Isère) ; Employé magasin général SNCF à Lyon ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Claude Bérard était le fils de Jean Marius et d’Antoinette Jannucci. Il était marié et père d’un enfant. Il était domicilié rue Voltaire à Lyon(Rhône).
Il entra à la SNCF comme manœuvre à l’essai au magasin général à Lyon. Réfractaire au STO, il entra dans la Résistance au maquis du Vercors en juin 1943.
Le 29 janvier 1944 au matin, les soldats du 157e régiment de montagne de la Wehrmacht probablement renseignés attaquèrent le maquis de Malleval. Le village fut cerné de tous les côtés à partir des falaises et des pas surplombant le cirque. Le piège se referma sur les maquisards qui furent pris sous les feux croisés des mitrailleuses allemandes. 22 maquisards furent tués et 8 civils déportés dont 5 ne reviendront pas des camps. Le village fut incendié et détruit aux trois quarts.
Il fut grièvement blessé les armes à la main lors de l’attaque et il aurait été selon sa famille, achevé par l’ennemi le 29 janvier 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur son acte de décès et fut homologué aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom est inscrit sur le monument aux morts 1939-1945, à Malleval-en-Vercors (Isère), sur la plaque régionale SNCF porte de Saône en gare de Lyon Perrache et sur une plaque devant l’atelier 4 du technicentre d’Oullins, à Oullins (Rhône).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article217918, notice BÉRARD Claude, Antoine par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 juillet 2019, dernière modification le 11 juillet 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : article sans nom d’auteur dans Cheminots victimes de la répression 1940-1945 sous la direction de Thomas Fontaine éd. Perrin/SNCF, Paris 2017.— Musée de la Résistance en ligne 1940-1945 L’anéantissement des camps du maquis de Malleval, 29 janvier 1944.— Nombreux sites internet.— Mémorial Genweb.

Version imprimable Signaler un complément