AMBROSINI Gabriel

Par Antoine Olivesi

Né le 2 septembre 1916 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; avocat ; conseiller municipal socialiste de Marseille de 1947 à 1965 et depuis 1971.

Gabriel Ambrosini naquit dans le quartier populaire de la Belle-de-Mai dont son père, Toussaint Ambrosini* fut plus tard le conseiller général et le député. Il adhéra aux Jeunesses socialistes en 1934 et en devint, l’année suivante, le trésorier général puis le secrétaire général dans la 5e section correspondant au 5e canton dont son père était alors l’élu. Gabriel Ambrosini devint ensuite secrétaire fédéral adjoint des JS et milita en faveur de Gaston Astier* lorsque ce dernier fut candidat au siège de conseiller général laissé vacant par Toussaint Ambrosini lors du renouvellement normal d’octobre 1937.
Mobilisé en 1939, Gabriel Ambrosini fit ensuite partie, pendant la Résistance, des milices socialistes.
Avocat au barreau de Marseille, il fut élu conseiller municipal de cette ville en 1947 sur la liste Gaston Defferre* et réélu en 1953 puis en 1959, en tant que candidat socialiste. Battu en 1965, lors du découpage de la commune en secteurs, Gabriel Ambrosini retrouva son siège en 1971, dans le 2e secteur qui englobe le quartier de la Belle-de-Mai où sa notoriété, comme celle de son père, a toujours été un facteur d’influence personnelle. Mais il fut devancé par un candidat communiste dans le 5e canton lorsqu’il se présenta au conseil général en 1964. Il a souvent été conseiller municipal-délégué, notamment depuis 1971, à la police administrative et aux parcs automobiles. Réélu conseiller municipal en mars 1977, Gabriel Ambrosini exerçait alors la profession de magistrat.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article9998, notice AMBROSINI Gabriel par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Le Petit Provençal, mars et novembre 1935, 5 octobre 1937. — Le Provençal, 8 mars 1964 (photo), 15 et 22 mars 1971, mars 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément