BERTHO Ernest

Par Jean-Yves Guiomar

Né le 21 février 1888 à Guingamp (Côte-du-Nord) ; mort au Maroc en 1936. Militant socialiste breton.

Bertho commença un apprentissage de meunier, puis fit des études de droit à Rennes et devint avocat. Républicain socialiste aux côtés de De Kerguézec, leader de cette tendance dans le département, E. Bertho lutta en 1917, en tant que juriste, contre les exécutions de 1917. Ayant adhéré à la SFIO en 1917, il était sans doute membre des Bleus de Bretagne, organisation laïque et radicale qui organisa avec les radicaux et les socialistes une manifestation antifasciste en avril 1925 à Guingamp, contre la Fédération nationale catholique du général de Castelnau. Dans un département tel que les Côtes-du-Nord, le laïcisme constituait un thème de regroupement capital pour les forces de gauche dont le radicalisme formait jusqu’aux années trente l’essentiel. Bertho s’éloigna des positions de De Kerguézec contre lequel il se présenta aux élections sénatoriales de 1929 ainsi qu’en 1930 où il groupa 1 827 voix dans une élection législative partielle. À cette époque, également, il prit part aux nombreuses tournées de propagande organisées par le Parti socialiste dans l’arrière-pays de Guingamp (Rostrenen, Glomel, Laniscat) en compagnie de Gustave Voisin et de Louis Tasset qui s’exprimait en breton. Ce travail correspond à la grande offensive de la SFIO des Côtes-du-Nord en milieu paysan. Pour le dixième anniversaire de la Fédération départementale du Parti, une grande réunion fut organisée à Callac, à laquelle Bertho prit part, et où étaient présent Masson, député du Finistère et Vincent Auriol. Ernest Bertho exerça également des fonctions au niveau fédéral.
Parti au Maroc, il y mourut au printemps de 1936.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article99687, notice BERTHO Ernest par Jean-Yves Guiomar, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 10 février 2019.

Par Jean-Yves Guiomar

SOURCE : L’Éveil breton.

Version imprimable Signaler un complément