BERNARD Joseph, Eugène

Par Jacques Girault

Né le 21 décembre 1870 à Draguignan (Var), fils d’un conducteur des Ponts et Chaussées, J. Bernard devint notaire à Saint-Tropez (Var).

Maire radical-socialiste de Ramatuelle (Var) de 1900 à 1912, Bernard, fut élu conseiller d’arrondissement du canton de Saint-Tropez au deuxième tour (il n’avait pas été candidat au premier tour) de 1901 avec 408 voix sur 1 595 inscrits. Il ne se représenta pas en 1907.

En 1910, toujours maire radical-socialiste de Ramatuelle, il fut candidat au conseil général et obtint, le 24 juillet, 241 voix sur 1 603 inscrits. Il fut battu le dimanche suivant avec 442 voix.

Bernard devint conseiller municipal puis maire radical-socialiste de Saint-Tropez, le 30 novembre 1919 avec 423 voix sur 929 inscrits. Il fut réélu à la tête de la liste du « Comité d’union républicaine, radical-socialiste et socialiste d’intérêt local », le 3 mai 1925, avec 459 voix sur 1 070 inscrits. Il était toujours radical-socialiste. Il entretenait depuis longtemps de bons rapports avec les socialistes SFIO.

Non candidat au renouvellement de 1929, J. Bernard était le secrétaire de la section « embryonnaire » de la SFIO en juillet. J. Bernard mourut à Draguignan le 12 juin 1955.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article99468, notice BERNARD Joseph, Eugène par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/13.085. — Arch. Dép. Var, 2 M 5.23.1 ; 2 M 6.19 ; 2 M 7.24.3 ; 2 M 7.30.3 ; 2 M 7.31.1. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément