BAUSINGER Edmond [BAUSINGER Marie, Louis, Edmond]

Par Marie-Cécile Bouju

Né le 27 novembre 1897 à Benfeld (Bas-Rhin), mort le 28 mai 1983 au Mans (Sarthe) ; typographe, professeur à l’école de la Chambre syndicale typographique parisienne et à l’école Estienne.

Edmond Bausinger (1) avec les membres du comité fédéral du FFTL en 1931
Edmond Bausinger (1) avec les membres du comité fédéral du FFTL en 1931
Roger Dédame, op. cit.

Né à Benfeld (Bas-Rhin), Edmond Bausinger est le fils de Louis Bausinger, surveillant d’abattoir, et de Maria Salomé Magenhann. Après avoir combattu pendant deux ans pendant la Première Guerre mondiale, Edmond Bausinger obtint son CAP de typographe à Strasbourg en 1919 et se syndiqua aussitôt. Il fit le "trimard" jusqu’en 1922 date à laquelle il se fixa à Paris comme saisonnier. En 1928, il entra au comité fédéral de la Chambre syndicale typographique parisienne (CGT) et devint professeur au cours professionnel de cette dernière (jusqu’en 1934). Il était également membre du comité fédérale de la FFTL.
Il a été mobilité pendant la Drôle de guerre.
En 1941, il succéda au poste de professeur de typographie de l’école Estienne à Georges Vallette, poste qu’il occupa jusqu’en septembre 1962, date de son départ à la retraite.
Il a été président et fondateur du Club des typographes à partir de 1933.
Bausinger se maria le 13 octobre 1923 à Paris (XVIIe arr.) avec Marie Thérèse Gsell

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article98570, notice BAUSINGER Edmond [BAUSINGER Marie, Louis, Edmond] par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 26 avril 2016, dernière modification le 18 janvier 2017.

Par Marie-Cécile Bouju

Edmond Bausinger (1) avec les membres du comité fédéral du FFTL en 1931
Edmond Bausinger (1) avec les membres du comité fédéral du FFTL en 1931
Roger Dédame, op. cit.

ŒUVRE : La composition typographique manuelle. Paris : Institut National des Industries et Arts Graphiques, s. d., 8 p.

SOURCES : Acte de naissance Arch. Mun. Benfeld. - Registre des enseignants de l’école Estienne, Arch. Paris. - Cent ans de Chambre syndicale typographique parisienne, 1981. — L’Imprimerie française, 1er décembre 1934. - A. Journeau, La Fédération des travailleurs du Livre : son cinquantenaire. Des dates. Des faits, Paris, Typographie de l’école Estienne, 1931. — État civil.

Version imprimable Signaler un complément