KIST Gustave [KIST Albert, Gustave]

Né le 2 janvier 1850 à Paris (IIIe arr. ancien), typographe, militant socialiste de Saint-Ouen (Seine, Seine-Saint-Denis).

Fils d’un tailleur, Gustave Kist, typographe, habitait déjà Saint-Ouen (Seine) au début du siècle. Socialiste, il se présenta, sans succès, aux élections de 1904 et 1908. Archiviste en 1910 de la section socialiste SFIO de la commune, il entra en mai 1912 au conseil municipal et conserva son siège, en 26e position (sur 32), le 30 novembre 1919, sur la liste d’Émile Cordon*. Il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920) et le quitta en janvier 1923 avec la plupart des édiles pour rejoindre l’Union socialiste-communiste. L’Humanité du 18 janvier 1923 annonça l’exclusion par le Comité directeur du Parti communiste des quatre-vingt-six signataires — dont Kist — de la déclaration du comité de défense communiste qui s’opposait aux décisions du IVe congrès de l’Internationale communiste (5 novembre-5 décembre 1922).

Il n’était plus électeur à Saint-Ouen en 1925. Selon le recensement de 1921, Gustave Kist travaillait chez Dupont et vivait avec sa femme et son neveu, manœuvre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article97363, notice KIST Gustave [KIST Albert, Gustave], version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2016.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — État civil reconstitué (Arch. de la Seine). — Le Courrier socialiste, 7 mai 1904, 25 avril 1908 et 22 janvier 1910. — Renseignements recueillis par Claude Pennetier, Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

Version imprimable Signaler un complément