ADAM Alphonse, Émile, Joseph

Par Jacques Girault

Né le 27 juillet 1899 à Couvains (Manche), mort le 5 octobre 1990 à Vernon (Eure) ; inspecteur primaire, secrétaire général du syndicat national des inspecteurs de l’enseignement primaire et des écoles maternelles dans les années 1950.

Fils d’un cultivateur, Alphonse Adam, élève de l’École normale d’instituteurs de Saint-Lô (Manche) de 1915 à 1918, effectua à l’École normale de Caen une quatrième année pour préparer le concours de l’École normale supérieure de Saint-Cloud. Mais ses études furent interrompues par le rappel de la classe 19. Mobilisé en avril 1918, démobilisé en octobre 1919 comme sous-lieutenant, il échoua donc à la première partie du certificat d’aptitude au professorat. Il devint instituteur adjoint, puis délégué pour l’enseignement des sciences à l’école primaire supérieure de Savenay (Loire inférieure/Atlantique) en 1921 où il obtint la première partie du certificat d’aptitude au professorat des écoles normales et des écoles primaires supérieures. Devenu professeur adjoint en 1925, il fut titularisé comme professeur en 1928 après sa réussite à la deuxième partie du CAP (mathématiques-physique).
Alphonse Adam se maria en mars 1921 à Couvains avec la fille d’un courtier maritime domicilié à Caen (Calvados).. Le couple eut deux enfants. Alphonse Adam commença alors une carrière de professeur d’École normale d’instituteurs à Savenay (1930-1932) puis à Troyes (1932-1935). Il réussit le certificat d’aptitude à l’inspection primaire en 1935 et fut nommé la même année inspecteur primaire à Wassy (Haute Marne) puis à Sens (Yonne) en 1937. Capitaine de réserve, il fut mobilisé de septembre 1939 dans un régiment d’artillerie de campagne puis affecté au dépôt de munitions de Chemilly (Allier), en mai 1940, avant d’être démobilisé en juillet 1940.
Adam devint inspecteur à Étampes (Seine-et-Oise) en 1942 puis fut nommé adjoint de l’inspecteur d’Académie de Seine et Oise en janvier 1945. Nommé inspecteur primaire dans le XVIe arrondissement de Paris en 1949, devenu inspecteur départemental pour les enseignements primaires et complémentaires, il prit sa retraite en juillet 1964. Il demeurait alors dans le XIVe arrondissement de Paris, 106 boulevard Brune.
Dans le même temps, Alphonse Adam assurait le secrétariat général du syndicat national des inspecteurs de l’enseignement primaire et des écoles maternelles affilié à la Fédération de l’Éducation nationale dont le siège était proche de celui de la Ligue de l’Enseignement, 3 rue Récamier à Paris. L’avis de l’inspecteur d’Académie soulignait, en 1955 : « inspecteur qui assume de très lourdes tâches syndicales et qui remplit ses fonctions avec beaucoup d’exactitude et de zèle ». Il participa pendant quelques années comme suppléant à la commission administrative de la FEN. Depuis le début des années 1950, il siégeait comme titulaire à la Commission administrative paritaire nationale pour l’inspection primaire. En février 1959, il participait au Conseil d’enseignement du premier degré sur proposition du syndicat des inspecteurs primaires.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article9667, notice ADAM Alphonse, Émile, Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 19 octobre 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/28234. — Presse syndicale. — Jean Buisson, Michel Cruchet, André Guillot, Michel Luc, Michel Marucelli, Jean-Claude Miteran, Michel Moisan, Jean Tétard in 1929-1999...Soixante-dix ans d’histoire du Syndicat des inspecteurs primaires de France et des colonies au Syndicat de l’inspection de l’éducation nationale, Paris, avril 1999.

Version imprimable Signaler un complément