HULIN Émile

Par Louis Botella

Ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Nord ; résistant.

Lors du congrès confédéral de la CGT en 1938, Emile Hulin y représenta les syndicats des métaux d’Anor, Lannoy, Saint-Amand-les-Eaux et de Tourcoing.

Militant cégétiste non communiste, Emile Hulin fut élu, en 1939, secrétaire général du syndicat de la Métallurgie de Dunkerque.

Emile Hulin fut signalé en juin 1948 comme étant le secrétaire général de l’Union locale FO de Dunkerque. En juillet 1959, il assuma encore cette fonction. Mais selon la mairie de Dunkerque, les statuts de cette UL ne furent déposés que le 9 novembre 1966.

Au plan professionnel, en mars 1950, Emile Hulin fut élu ou réélu membre suppléant de la commission administrative de la Fédération confédérée FO de la Métallurgie.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article95428, notice HULIN Émile par Louis Botella, version mise en ligne le 29 mai 2016, dernière modification le 29 mai 2016.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 595/69. — Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1938. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 4 juin 1948, 6 avril 1950, 5 juin 1952, 12 décembre 1957, 9 juillet 1959. — FO Métaux, septembre 2008. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1948. — Arch. de la mairie de Dunkerque.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément