GARNIER Ernest

Par Jacques Girault

Né le 27 avril 1873, Ernest Garnier était instituteur au quartier Bon Rencontre à Toulon (Var). Il possédait une propriété à Cotignac (Var). Il y fut élu conseiller municipal sur une liste socialiste SFIO, le 30 novembre 1919 avec 212 voix sur 621 inscrits. Il fut réélu, le 3 mai 1925, avec 270 voix sur 553 inscrits. Il était adhérent du Parti communiste depuis 1921. À la conférence du rayon communiste à Carnoules, le 2 juin 1929, il fut accusé par Seillon* d’avoir fait le jeu du député Carmagnolle* aux élections municipales de Cotignac. Son exclusion était proposée.

Après la guerre, Garnier se retira à Cotignac. Était-ce lui qui militait à la Ligue des droits de l’Homme à Toulon, en 1922 ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article92199, notice GARNIER Ernest par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/13118. — Arch. Dép. Var, 2 M 7.24.1, 2 M 7.30.1, 1 Z 2.2.14, 3 Z 4.29. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément