GARNIER [Lyon]

Ouvrier métallurgiste à Lyon (Rhône), membre du Parti communiste, Garnier fut un des signataires de la Lettre dite des 250, octobre 1925, exprimant les désaccords de l’Opposition à l’égard de la direction du Parti et de l’Internationale communiste.

Se confond-il avec Garnier qui, de 1919 à 1921, fut membre de la CE de la Fédération des Métaux ? Voir Brunet*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article92192, notice GARNIER [Lyon], version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 3 septembre 2013.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément