GARIN Édouard

Par Justinien Raymond

Né le 8 février 1871 à Mercury-Gémilly (Savoie), mort le 24 mars 1953 à Saint-Sigismond, commune d’Albertville (Savoie) ;

Né dans une famille paysanne, Édouard Garin fut congréganiste puis quitta les ordres pour faire toute une carrière d’instituteur dans l’enseignement public. Il revint au Parti socialiste SFIO après avoir été délégué au congrès de Tours et avoir été quelque temps membre du Parti communiste. Son action militante le mit en vue dans le monde rural. Il fut directeur de la Caisse départementale de réassurance-accidents et vice-président de la Fédération des mutuelles-assurances contre la moralité du bétail. Il devint officier du mérite agricole. Il était aussi le président départemental de la Ligue des droits de l’Homme et du Citoyen.

Il n’est pas étonnant que le Parti socialiste l’ait lancé dans les compétitions électorales. Président du conseil d’arrondissement de Moûtiers de 1923 à 1932, il fut vice-président du conseil d’arrondissement d’Albertville (1919-1937), quand les deux arrondissements furent réunis. En 1928, candidat socialiste dans la circonscription d’Albertville-Moûtiers, il recueillit 1 157 voix sur près de 15 000 votants et 17 655 inscrits soit 6,5 %. Il se désista pour le député républicain socialiste sortant Antoine Borrel qui, en tête avec 6 637 suffrages, l’emporta par 8 050 au second tour de scrutin.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article92180, notice GARIN Édouard par Justinien Raymond, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Nat. F7/13015, rapport du 26 octobre 1936. — Le Socialiste savoyard, 15 mars 1928. — Arch. Dép. Savoie, dossiers électoraux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément