GALLONI Jacques, François

Par Jacques Girault

Né à Ometo (Corse), le 30 juillet 1896, fils d’un cultivateur propriétaire, Jacques Galloni reçut tous les sacrements catholiques, sauf celui du mariage à Toulon (Var), et fit donner les sacrements catholiques à ses deux enfants. Après avoir obtenu le certificat d’études primaires et un certificat de comptabilité, affecté dans un régiment d’infanterie coloniale en Corse, il fut réformé en août 1919. Venu à Toulon en 1920 dans sa famille, il ouvrit un commerce et habitait rue Félix-Brun. Employé de commerce, candidat aux élections municipales sur la liste communiste, il obtint 2 561 voix sur 29 381 inscrits, le 5 mai 1935. Selon les listes électorales de 1938, chauffeur d’automobile, il habitait le quartier de la Serinette, avenue Louis-Barthou.

Magasinier, Galloni fut affecté spécial en octobre 1939, à la Société française de dragage et de déroctage Ossude où il travaillait comme chauffeur. En septembre 1940, il était surveillé comme communiste. Quelques mois plus tard, la police signalait qu’il venait de faire embaucher dans son entreprise plusieurs militants communistes renvoyés de l’Arsenal maritime.

À la suite d’un arrêté préfectoral du 21 janvier 1941, Galloni fut arrêté comme d’autres communistes. Interné au Centre de séjour surveillé de Saint-Paul d’Eyjeaux (Haute-Vienne) du 30 janvier 1941 au 18 mars 1941, transféré en Algérie, il séjourna au camp de Djelfa en mars-avril 1941, puis à Bossuet d’avril 1941 au 22 février 1943. Libéré, il habita Oran jusqu’à la signature de son ordre de rapatriement signé le 21 octobre 1944.

Devenu chef du service des achats chez Ossude, Galloni habita tour à tour le quartier de La Serinette et l’avenue F. Cuzin. Membre de la Loge maçonnique La Réunion, il mourut à Toulon, le 1er mars 1967.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article91942, notice GALLONI Jacques, François par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7.35.4 ; 3 Z 3.40 ; 3 Z 4.30. — Renseignements et documentation fournis par le fils de l’intéressé. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément