VACHERAND Pierre, Jacques

Par Michel Gorand

Né le 30 novembre 1924 à la gare de Braine (Aisne) ; commis, puis chef de bureau de gare ; délégué du personnel CFTC puis CFDT et élu au comité mixte (1947-1978) ; membre du bureau fédéral des cheminots CFTC (1954-1957).

Le grand-père de Pierre Vacherand était chef de gare à Braine lors de sa naissance. Son père était également cheminot à l’Exploitation, chef de gare et délégué du personnel, sa mère était institutrice. D’une famille de sept enfants, dont quatre frères étaient également cheminots, Pierre Vacherand fit des études secondaires interrompues par la guerre et travailla quelques mois dans une fabrique de savon.
Entré à la SNCF en novembre 1941 sur la ligne de Paris-Bastille, il devint facteur mixte en 1947 à Paris-Est ; il était commis de 2ème classe en 1951 puis commis principal en 1956 et chef de bureau de gare (maîtrise) en 1966. Il fit sa carrière dans le groupe des gares de Paris-Est. Pierre Vacherand partit en retraite comme chef de bureau de gare en décembre 1979.

Syndiqué peu de temps à la CGT, il avait adhéré à la CFTC à son arrivée à la gare de Paris-Est en 1947. Il fut délégué du personnel, exécution puis maîtrise de 1947 à 1978, délégué auprès du chef de service Exploitation et auprès du directeur de la Région Est de 1950 à 1966. Élu au comité d’établissement des gares de Paris-Est de 1947 à 1966 (exécution), il fut élu, de 1966 à 1978 (maîtrise), au comité mixte professionnel de la Région de l’Est de 1950 à 1966 (exécution) puis maîtrise jusqu’à 1972 et au comité mixte professionnel Exploitation (ensemble de la SNCF) de 1950 à 1966. Il fut un militant qui privilégiait les revendications professionnelles et la présence dans les délégations aux postes « politiques ». Il fut sanctionné une seule fois dans sa carrière pour avoir organisé une cérémonie avec dépôt de gerbe dans la gare de l’Est pour commémorer l’anniversaire de la grève insurrectionnelle des cheminots du 10 août 1944.

Cependant, il fut aussi secrétaire du syndicat de Paris-Est en 1950, membre de la commission exécutive de l’Union Est dès le congrès de mai 1951 puis secrétaire du secteur de Paris-Est dès octobre 1951 et il siégeait alors à la commission administrative fédérale (organisme entre le bureau et le conseil fédéral), puis secrétaire général adjoint de l’Union Est en 1954, date à laquelle il devint également secrétaire de la commission technique nationale EX.

Engagé fortement dans la grève de 1953, il prit la parole à la gare de Paris-Est, La Villette, Pajol et aussi à Meaux, Vaires-sur-Marne, Pantin, Château-Thierry où il se rendait à moto avec un autre militant. Pierre Vacherand fut élu au bureau fédéral en février 1954 et réélu lors du congrès de 1956, mais démissionna quelques mois plus tard du bureau fédéral tout en demeurant responsable de la commission technique nationale EX. Il fut secrétaire général de l’Union professionnelle de Paris-Est de 1971 à 1974.

Marié, Pierre Vacherand eut trois enfants, dont un cheminot.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article9189, notice VACHERAND Pierre, Jacques par Michel Gorand, version mise en ligne le 27 octobre 2017, dernière modification le 27 octobre 2017.

Par Michel Gorand

SOURCES : Le Cheminot de France. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Correspondances avec le militant, 1997-1999. — Notes de Georges Ribeill.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément