TOUSSAINT Armand, Albert, Raphaël

Né le 10 janvier 1847 à Montbard (Côte-d’Or) ; facteur à la compagnie du chemin de fer d’Orléans ; participa à la Commune de Paris ; condamné par un conseil de guerre.

Armand Toussaint demeura à Paris, 11, rue Sainte-Marie (?). Il était comptable et célibataire. Il disait avoir servi deux ans dans la marine et s’être engagé à deux reprises au 12e régiment de ligne qu’il aurait quitté une première fois avec le grade de sergent. Après l’armistice, il devint facteur à la compagnie du chemin de fer d’Orléans, gare de Pont-Audemer (Eure) ; détourna plus de 500 f et arriva à Paris au début d’avril 1871. Il s’enrôla au 158e bataillon, puis, vers le 12 avril, il passa au 258e bataillon comme adjudant sous-officier aux compagnies de marche. Il fut condamné, le 4 décembre 1871, à dix-huit mois de prison pour abus de confiance et détournement de 500 f ; tenta de s’évader et encourut une nouvelle condamnation à un mois de prison. Condamné, le 21 avril 1873, par le 3e conseil de guerre, à vingt ans de détention, il obtint une remise de dix ans le 11 novembre 1875, puis remise du reste le 11 mars 1879.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article9105, notice TOUSSAINT Armand, Albert, Raphaël, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/791. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément