ALLÈGRE Antoine, Ferdinand, Marius

Par Jacques Girault

Né le 11 novembre 1884 à Signes (Var) ; huissier ; maire socialiste de Signes.

Fils d’un propriétaire, Antoine Allègre, huissier à Toulon (Var), propriétaire à Signes, se maria à Toulon en avril 1910 avec la fille d’un agent du service colonial. Il conduisait aux élections municipales de Signes, le 3 mai 1925, la liste du « Cartel des Gauches », et obtint 94 voix sur 224 votants. Le 5 mai 1929, la liste de gauche l’emportait. Il était élu avec 130 voix sur 268 inscrits. Il devenait maire de la commune quelques jours après. La préfecture le classait comme républicain socialiste . La police, en juillet 1929, indiquait qu’il était le secrétaire de la section de la SFIO « embryonnaire ». En 1935, la liste de droite l’emportait à nouveau. Antoine Allègre était battu avec, le 5 mai, 79 voix sur 271 inscrits.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article90491, notice ALLÈGRE Antoine, Ferdinand, Marius par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 23 mai 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/13085. — Arch. Dép. Var, 2 M 7 32. 3, 35 3. — Arch. Com. Signes (aucune transcription du décès)..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément