ALAMERCERY Jean

Par Maurice Moissonnier

Né le 21 mars 1861 à Birieux (Ain), mort le 3 janvier 1934 à Villeurbanne (Rhône) ; négociant en vins, militant socialiste puis communiste,

Négociant en vins, militant socialiste, Jean Alamercery fut élu, le 17 mai 1908, au conseil municipal de Villeurbanne et le resta jusqu’au 7 mai 1922, étant deuxième adjoint depuis le 10 décembre 1919. Après le congrès de Tours, il resta au Parti communiste.

En mars 1922, à la suite d’une crise née de la décision de la municipalité communiste, qui décida de ne reconnaître que la CGTU comme représentative des employés municipaux, il démissionna, solidairement avec le maire communiste Jules Grandclément alors attaqué par la fraction socialiste du conseil.

Aux élections complémentaires du 23 avril 1922, Jean Alamercery ne fut pas réélu, ainsi qu’aux élections du 26 octobre 1924.

Était-il parent d’un Alamercery qui fut radié du syndicat CGT des employés de Banque et de Bourse le 27 mars 1921, pour non-paiement de ses cotisations ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article90271, notice ALAMERCERY Jean par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 29 octobre 2016.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, série M. Élections municipales 1919-1922. — Arch. de l’UD-CGT du Rhône. — Presse locale : Le Progrès, Le Lyon républicain, mars-avril 1922. — Renseignements communiqués par la mairie de Villeurbanne le 8 janvier 1981.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément